Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/01/2010

les mères

Ma mère voulait toujours bien présenter. Les mères jouent beaucoup sur le paraître. On ne sait que bien plus tard les vérités vraies. En fait, on ne les connaît pas bien les mères. Les pères, ils les connaissent mieux que nous. D’une autre manière. Ils les ont séduites, désirées, aimées avec leur corps, sans que le sang y soit pour quelque chose. Les pères ont vraiment aimé les mères. Pour nous, les enfants, tout est faussé. Déjà, on était à l’intérieur d’elles. T’imagines, c’est pas rien. Elles nous ont fabriqué comme on fait un bonhomme de neige, sans oublier le nez, les yeux et tout ce qu’il faut pour faire un beau bonhomme de neige. Puis, on a pris le lait, la chaleur, les yeux dans les yeux et tous ces trucs dont on ne se rappelle pas mais qui nous attachent très tôt. On est obligé de les aimer les mères. On le sait bien, une mère, on l’aime même si c’est une vache. Même complètement vache, on ne le voit pas. Elle font tout pour bien présenter. Et puis quand on s’en aperçoit (si on s’en aperçoit), on ne peut plus rien y faire parce qu’on n’a pas que ça à faire de reprendre tout depuis le début.

 

27/01/2010

288 voeux

J’ai déjà fait des centaines de vœux. J’ai toujours utilisé toutes les occasions qui nous permettent d’en faire. J’estime à 3 fois par an, en moyenne, le nombre de premier fruit croqué dans la saison. En mettant à 5 ans l’âge de raison du vœu, cela fait 140 vœux. J’y ai rajouté depuis 5 ans le premier bain de mer de l’année. J’évalue à 50 le nombre de cils tombés sur ma joue et repérés par un ami, même estimation pour le nombre de fois où j’ai dit la même chose en même temps que mon voisin, j’ai dû voir 10 étoiles filantes dans ma vie, cueilli 3 trèfles à 4 feuilles et une trentaine de coccinelles ont dû se poser sur ma main. 288 vœux qui ne se sont pas réalisés. Ou pas encore. Certaines personnes font des vœux faciles, alors c’est normal que ça marche. Mais on n'est pas sûr que ce soit grâce au vœu. Moi, je fais des vœux impossibles. Des vœux de génie. Au tant en profiter. Sinon, ça ne sert à rien. On ne sait pas s’il y a une relation entre nos vœux et les choses merveilleuses qui nous arrivent. Je veux être sûre que la chose espérée se réalise parce que j’en avais fait le vœu, lorsque j’ai mangé ma première asperge de l’année par exemple. Alors, quand je dis dans ma tête et sans le dire à personne bien sûr « Que je ne vieillisse jamais », je suis sûre que si ça arrive, ce sera grâce à l’asperge. C’est un mauvais exemple, parce que celui-ci, il marche un peu. Mais un jour, il va s’arrêter de marcher. Sûrement à partir d’aujourd’hui puisque je viens de le dire. Et qu’il y a aussi ce paramètre : on ne dit ses vœux à personne. De toutes façons, les vœux ont leurs périodes. Je garde le même pendant quelques temps et je le change quand je vois qu’il ne se réalise pas. J’ai longtemps fait le vœu « Que mes parents se remettent ensemble ». Je pense que c’est le vœu le plus formulé par les enfants d’aujourd’hui parce que parfois, ça arrive ! Je suis sûre que c’est grâce au vœu des enfants. Moi, ça n’a pas marché. Maintenant, c’est trop tard. Puisque je viens de le dire.

288 vœux impossibles qui se promènent dans ma tête.