Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/02/2010

Je ne sais pas danser

Je ne sais pas danser. Je le fais pour lui plaire. Et parce qu'il me regarde. Je ne sais pas danser. Mais j'aime quand même le faire. Et j'aime l'odeur. L'odeur de la danse. Celle des corps et celle des cheveux. Je fais des petits pas en avant et en arrière. C'est comme ça qu'on fait. Je le vois sur les autres. J'imite les autres, pour lui plaire. Toujours. Parfois, je fais la tête aussi, en avant et en arrière, c'est bien je crois. Je tangue. Je ne sais pas danser. Ça me donne soif de remuer comme ça. Ça donne aussi envie de faire l'amour. C'est l'odeur qui fait ça, ou bien le mouvement, ou bien les deux. Ça ressemble à l'amour quand on danse. Il y a des choses qui ressemblent. Mais l'amour, je sais le faire. Danser, je ne sais pas. Je le fais pour lui plaire. Parce qu'il me regarde. Mais je me demande si je lui plais comme ça à bouger dans tous les sens, avec la tête et les jambes qui s'activent et fléchissent parfois en effet de style. Sincèrement, ce n'est pas facile quand on ne sait pas. On dit qu'on s'abandonne, mais en fait, on se concentre. Dans l'amour, c'est pareil. Il faut trouver un équilibre pour ne pas faire n'importe quoi et pour continuer à plaire. Les autres autour, ils le savent et c'est pour ça qu'ils me servent. Ils me servent pour les imiter et pour sentir quand je suis ridicule. Je me regarde dans eux. Eux aussi me regardent, mais ils ne m'imitent pas. Ou alors, c'est pour se moquer parce que je ne sais pas danser.

En même temps que je danse, je me demande toujours si après la danse, on va faire l'amour. Puisque ça ressemble, on pourrait enchaîner. Ce n'est pas sûr, pas évident. Il me tourne autour, je fais les jambes et la tête dans tous les sens, mais pas plus, je ne l'invite pas. S'il veut, il vient. C'est à lui de le faire. Moi, je fais déjà l'effort de danser alors que je ne sais pas. Je le fais pour l’odeur mais surtout pour lui plaire et parce qu'il me regarde.

 

 

Les commentaires sont fermés.