Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/04/2010

FAUDRAIT QUE JE

 

J’ai mis ma veste et puis je l'ai enlevée

Je ne me suis pas trouvée belle

dans mes décombres intérieurs je ne me suis pas trouvée belle

je me suis dit faudrait que je

et puis j’ai mis du rouge à lèvres

avec du rouge à lèvres je dis facilement je t'aime

ça glisse bien beaucoup mieux

je sors le je / le t'ai / le me

je/ t'ai/ me  je le dis sans forcer

j’ouvre juste bouche grande et ça glisse sur le rouge à lèvres

bien beaucoup mieux

je vais partout prendre l'air quand je ne me suis pas trouvée belle

je fais le tour de la ville

la rue de la république la place de la révolution

le carrefour des Halles le quartier haut et le bas

toute la ville en rouge à lèvres

les je t'aimes partent tout seul comme des rots de limonade

je mitraille

les rots-mots s'adressent ( ça me plait d'adresser )

les rots-mots se tortillent dans tous les sens comme mes doigts pareil

pressés d'être pressés pressés d'être

et ça fuse

ça prend le vent ça s'étale

devant le nez des gens

qui respirent les je t'aimes comme des traits de coc

dileuse bénévole

avec du rouge à lèvres

ce qu'il y a c'est drôle ce qu'il y a c’est drôle

c'est que je crache entre deux je t'aimes

je me dis : c'est idiot c'est sale

les rots-mots et cracher c’est sale

mais je ne peux pas s'en empêcher

JE-NE-PEUX-PAS-M’EN-EMPECHER je dis chaque fois

je mets ma veste / enlève ma veste / rouge à lèvres / tour de ville / rote / crache /

et répète :

faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je faudrait que je

 

faudrait que je quoi ?